C’est la question qui secoue le monde politique depuis l’annonce des reconfinements locaux en Espagne ou au Portugal, en attendant, peut-être, d’autres pays : comment gérer le retour des vacances des zones à risques coronavirus ? Un comité de concertation s’est réuni ce matin pour évoquer la question.

Premièrement, les règles seront les mêmes partout en Belgique – alors que la prévention est une compétence régionale – quel que soit le lieu d’habitation où l’aéroport d’arrivée. Deuxièmement, il y aura bien quarantaine obligatoire (en l’occurrence ici, une quatorzaine) si vous revenez d’un des pays classés en rouge par les Affaires étrangères. Voici, ce 8 juillet, les pays classés en rouge.

Si, par contre, vous revenez d’un pays classé orange – et actuellement, on y retrouve des pays appréciés des Belges comme l’Espagne ou le Portugal – la quarantaine sera fortement recommandée. Les voyageurs sont également invités à subir un test covid dès leur retour, et 9 jours lus tard, des tests rendus obligatoires en cas de retour d’un pays “rouge”.

Attention, le site des Affaires étrangères précise que la liste ci-dessus “doit être adaptée en fonction des décisions qui ont été prises lors du Comité de Concertation du 8 juillet 2020.”On doit donc s’attendre à des modifications et la prise en compte de villes, régions ou arrondissements pour les codes couleurs, et non plus simplement par pays.

Des dispositions légales à modifier
Hier mardi, il était question de certaines difficultés d’ordre légale qui pouvaient empêcher le caractère obligatoire de la quarantaine. Celles-ci semblent en voie d’être résolues. Il existe déjà des textes qui permettent d’imposer une quarantaine, comme par exemple l’article 47/15 du Code wallon de l’action sociale et de la Santé. Mais il faut les adapter. Un travail qui sera réalisé dans les jours à venir au Parlement de Wallonie.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.